Feng Shui

« Il ne suffit pas de faire venir un spécialiste Feng Shui, de lancer les ajustements proposés avec un décorateur d’intérieur et d’en attendre passivement les bienfaits. Il nous faut comprendre, approuver en profondeur le travail, intégrer chaque proposition dans l’axe de notre vie intérieure.
Le Feng Shui atteindra donc son  impact maximal lorsque nous aurons trouvé notre essence intérieure, lorsque chaque minute de notre vie sera vécue en fidélité profonde avec qui nous sommes réellement. Etre soi-même, en plénitude, est une découverte de chaque instant, qui entre dans la Force d’Harmonie du Feng Shui  ».

Feng Shui, Force d’harmonie -Alexandra Virag – Bruno Colet – Editions Trajectoire. 1999.

De nombreux ouvrages existent sur le Feng Shui, de nombreuses écoles ont vu le jour en Occident après les écoles orientales, et la lecture de ces différents maîtres du Feng Shui finit par nous désorienter tant leurs recommandations sont contradictoires et souvent quasiment ésotériques.  Les querelles d’école nous conduisent à prendre un certain recul vis-à-vis du Feng Shui que nous continuerons à dénommer ainsi mais dont la « substantifique moëlle » sera surtout l’assise la plus simple possible d’une « harmonisation » de son lieu de vie.

La visite commence par l’établissement d’une liste des aspects de la vie à changer :
Pour éviter de perdre du temps, il pourra être bon de préparer cet examen en ayant en main, les plans du terrain et de la maison ou de l’appartement (s’ils existent, sinon un relevé même approximatif peut être établi). Une copie pourrait même être envoyée à l’intervenante pour étude avant sa venue. Il est bien évidemment idéal de connaître l’historique du lieu : qui a vécu dans cet endroit avant vous et quels évènements s’y sont passés (enquête à faire auprès de la famille, des voisins, de la municipalité, mais sans que ce soit forcément indispensable).

Avant tout travail, un rituel de purification est effectué ou expliqué pour débarrasser les lieux des énergies négatives.

La conseillère dresse ensuite avec vous la liste de vos objectifs primordiaux et, ensemble, vous pouvez choisir le but principal à atteindre pour que la séance débouche sur une réelle transformation.
Après la visite extérieure, l’entrée, la « bouche du Ch’i », fait l’objet d’une observation minutieuse avant le travail sur le plan global de toute l’habitation.

Pièce par pièce, enfin, des conseils sont donnés en accord avec les souhaits du demandeur.

Un suivi de cette visite sur place pourra être effectué selon le souhait de la personne en recherche.