A la recherche du frère ou de la soeur disparus

Merci à Michel Diviné de faire le point sur notre rang véritable dans le clan, une fois constaté le décès d’un frère ou d’une soeur avant ou après nous.

« Je ne suis plus la première, ma mère a fait une fausse couche à 6 mois » : je te rejoindrai quand ce sera le temps, mais pour le moment, pour t’honorer, je vais vivre au mieux ma vie.

Constellation familiale, actes symboliques, nous avons maintenant des outils à notre disposition pour accéder à la paix car retrouver sa place est primordial.

  1 comment

  1. Grandtout   •  

    Je suis flatté par ton article.
    « Je vis encore un peu et j’irai te rejoindre » est aussi une phrase clé dans ce cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *